La joie dans la souffrance

A l'occasion du centenaire de la naissance d'Etty Hillesum, nous rééditons l'interview de Marie-Hélène du Parc Locmaria, l'une des biographes de la jeune juive décédée en 1943 à Auschwitz.

« Nos sociétés lient ensemble le bonheur et l’absence de souffrance », constate la philosophe et théologienne, Marie-Hélène du Parc Locmaria, auteure de « Tant souffrir et tant aimer, selon Etty Hillesum » (Ed. Salvator). 

Comment peut-on trouver du sens à la souffrance et à plus forte raison prôner un « art de souffrir » ? C’est sous cet angle que notre invitée fait connaître la jeune juive qui s’est portée volontaire pour aider ses coreligionnaires dans le camp nazi de Westerbork et dont le journal connaît toujours un grand succès – « Une vie bouleversée » (Ed. du Seuil).

© RR, 16.11.12

Vous avez des questions ou souhaitez réagir aux propos de nos invités ?
Contactez-nous !

Partagez ce podcast si vous l’avez aimé

risus ipsum dolor libero facilisis luctus ut