Johnny Cash : Rédemption de l’’homme en noir

Après avoir connu l'enfer des drogues et frôlé la mort, le chanteur de country Johnny Cash dit avoir découvert en Dieu un roc sur lequel tenir debout. C'est ce que nous raconte Gabrielle Desarzens.

A l’’âge de 35 ans, après des années de prises de pilules par douzaines, vingtaines, ou même centaines, après des accidents de voitures en série et diverses arrestations, Johnny Cash s’’est engouffré dans les grottes de Nickajack, au bord de la rivière Tennessee, avec l’intention d’en finir. S’’il croyait avoir abandonné Dieu, celui-ci lui aurait alors insufflé le désir de s’’en sortir. Ce que Johnny Cash fit, au propre comme au figuré.

« J’avais découvert qu’’au fond, ce n’’était pas mourir que je voulais, mais juste que ma souffrance prenne fin. J’’étais si fatigué que la mort m’’avait semblé la seule façon d’’y parvenir. » Pour « renaître », comme il l’’exprime lui-même, il dit avoir dû s’’incliner devant Dieu d’’abord… puis se rendre dans un établissement de désintoxication.

Une émission réalisée en collaboration avec la FREE

© FREE/RR, 08.03.13

Vous avez des questions ou souhaitez réagir aux propos de nos invités ?
Contactez-nous !

Partagez ce podcast si vous l’avez aimé

luctus tempus quis, sem, ipsum leo amet, felis Praesent