Au creux de la vague : un cri de détresse

Abandonnée par son mari, Lis Bühlmann a dû apprendre autant à se connaître qu'à rencontrer Dieu. Elle a finalement trouvé sa place, une identité épanouie aux côtés de son second mari.

Ce qu’a vécu et dont témoigne Lis Bühlmann, beaucoup de femmes l’ont expérimenté : l’abandon de son mari, « sa sécurité »comme elle dit, le défi de donner seule les soins et l’éducation à ses deux jeunes enfants. Puis enfin, grâce à Dieu, une rencontre providentielle.

© RR, 10.08.2010

Vous avez des questions ou souhaitez réagir aux propos de nos invités ?
Contactez-nous !

Partagez ce podcast si vous l’avez aimé

ut id dictum Lorem velit, luctus Donec libero