L’amitié plus forte que la haine

"Pour que la paix soit possible dans les pays, elle doit déjà pouvoir se faire dans le cœur des individus" constate Marjorie Wäfler, organisatrice de camps de réconciliation entre jeunes du Moyen-Orient.

En travaillant au service des familles et de la jeunesse, Marjorie Wäfler est régulièrement confrontée aux problématiques de paix entre personnes et entre nations. Pour cette suissesse établie en Jordanie, la paix est avant tout une question de choix individuel; et de citer l’exemple d’une amitié inattendue entre deux jeunes filles du Moyen-Orient.

© RR, 24.11.14

Vous avez des questions ou souhaitez réagir aux propos de nos invités ?
Contactez-nous !

Partagez ce podcast si vous l’avez aimé

venenatis, dictum sem, in non fringilla quis ut risus ante. felis