Les Deutérocanoniques

Certaines bibles contiennent une douzaine de livres supplémentaires : les deutérocanoniques qui signifient "issus d'une deuxième liste". On les appelle aussi apocryphes, c'est-à-dire "cachés, douteux".

Plus de deux siècles avant notre ère, le souverain grec Ptolémée 2 lance un grand projet de traduction des Livres des Juifs. 72 savants entreprennent ce travail qui donnera lieu à un recueil appelé « La Septante ». Celui-ci ne contient pas seulement les livres de la Bible juive mais aussi une douzaine de titres plus profanes, intégrés dans les premières bibles latines.

« Les deux livres des Maccabées par exemple, sont une précieuse source de connaissance de ce que les Juifs ont vécu sous la domination des Grecs ». Pour Jacques-Daniel Rochat, les livres deutérocanoniques ne se situent cependant pas au même niveau que les autres livres de la Bible, « habités par une révélation, une lumière », souligne-t-il.

© RR/JDR, 31.03.13

Vous avez des questions ou souhaitez réagir aux propos de nos invités ?
Contactez-nous !

Partagez ce podcast si vous l’avez aimé

Thèmes : Bible

mi, dolor leo ut commodo Lorem