Manichéisme contemporain

Dans nos sociétés, nous n'arrêtons pas de désigner le mal en dehors de nous, observe le journaliste et écrivain Jean-Claude Guillebaud. C'est le signe d'un vide de la pensée sur le mal.

Poursuivez l’écoute de Jean-Claude Guillebaud

© RR, 04.04.13

Vous avez des questions ou souhaitez réagir aux propos de nos invités ?
Contactez-nous !

Partagez ce podcast si vous l’avez aimé

id mattis ut dapibus consequat. pulvinar justo Lorem quis luctus