May Bittel : Les gens du voyage ont des droits

Infatigable représentant des gens du voyage, May Bittel est aussi pasteur, musicien et brocanteur.

Il a joué avec le violoniste Yehudi Menuhin et avec Stéphane Grappelli. Plus récemment, avec Maxime Vengerov aussi. Mais la casquette de musicien n’’est de loin pas la première que porte le guitariste manouche May Bittel. Ce pasteur tzigane qui va sur ses 60 ans se bat pour que les 35’000 nomades suisses de sa communauté soient reconnus comme une minorité ethnique.

Une émission réalisée en collaboration avec la FREE

© FREE/RR, 17.02.12

Vous avez des questions ou souhaitez réagir aux propos de nos invités ?
Contactez-nous !

Partagez ce podcast si vous l’avez aimé

Aliquam id amet, felis velit, elementum diam Sed nec et, facilisis Donec