Young, le romancier qui parle de Dieu

Le bon Dieu, un vieillard assis sur un nuage ? W. Paul Young tord le cou à cette caricature de Dieu et décrit la Trinité comme on ne l'avait encore jamais fait, dans le roman à succès "La Cabane". Il s'en explique.

En écrivant le best-seller « La cabane » (« The Shack » en anglais), W. Paul Young n’a pas hésité à chambouler des idées préconçues. Pourquoi Dieu y prend-il l’apparence d’une Mama afro-américaine, le Saint-Esprit ressemble-t-il à une discrète dame asiatique et Jésus est-il si commun ? Dieu serait-il beaucoup plus proche de nous qu’on ne le pense ? En choisissant un scénario dramatique (un père déchiré par la perte de sa fille assassinée), Paul Young soulève également les questions que tout le monde se pose par rapport à la souffrance et au mal.

A lire:

W. Paul Young, « La cabane », Guy Trédaniel Editeur, 2009

© RR, 15.10.2011

Vous avez des questions ou souhaitez réagir aux propos de nos invités ?
Contactez-nous !

Partagez ce podcast si vous l’avez aimé

id nunc ut fringilla eget velit, Curabitur sed ut